Risques psychosociaux et harcèlement au travail

pexels photo

Vous êtes en situation de souffrance professionnelle

Burnout, stress, harcèlement, conflit entre collègues… La problématique de souffrance au travail est spécifique et nécessite une approche pluridisciplinaire du problème : psychologique mais aussi parfois médicale et/ou juridique.

Forte de mon expérience dans le domaine des risques psychosociaux et du harcèlement, je vous accompagne dans toute situation de mal-être dans le cadre professionnel et vous oriente, si nécessaire, pour une sortie de crise efficace.

  • Toutes les consultations se déroulent via Skype, WhatsApp ou Téléphone, en visio ou en audio selon les préférences.
  • Les séances durent en moyenne 30 min mais la durée peut varier suivant la problématique abordée et les besoins du patient.
  • Le rythme des séances sera déterminé au cours de l’entretien préliminaire.
  • La séance coûte 39€. Lors du paiement, vous recevrez une facture à l’adresse mail que vous aurez indiquée.
  • Pour les personnes engagées dans un suivi, il est possible de réserver 4 séances en une fois en bénéficiant du forfait 4 séances à 139€ au lieu de 156€.

 

Aucun emploi ne justifie d’être en souffrance. Si vous allez travailler avec la boule au ventre, si vous avez du mal à trouver le sommeil, que vous redoutez de travailler avec certains de vos collègues, si vous avez peur pour votre avenir professionnel, que vous vous sentez perdu, incompétent, inutile, ce n’est pas normal. N’attendez pas d’être au bord de la rupture pour vous faire accompagner. 

Vous êtes dirigeant, membre d'un CHSCT ou RH

La prévention des risques psychosociaux doit être la priorité des entreprises. Déjà parce que prendre soin de ses salariés est de la responsabilité d’un dirigeant mais aussi parce qu’une entreprise qui va bien, avec des salariés qui se sentent bien, c’est 90% du chemin fait vers la réussite économique. 

Le Cabinet Hacor accompagne les entreprises à différents niveaux dans la lutte contre les risques psychosociaux. 

 

desk office workspace coworking
  • Le Cabinet Hacor intervient auprès des entreprises pour penser et construire, avec la direction et/ou les acteurs ressources, un plan de prévention des risques cohérent et en éviter les écueils.

    La rédaction d’un document unique ne suffit pas et une prévention primaire des risques plus large est indispensable pour éviter l’émergence de tensions et l’enlisement dans des conflits internes contre productifs. 

  • Les acteurs ressources, membres du CHSCT, RH ou élus, sont aux premières lignes pour repérer les situations de souffrance et accueillir la parole du salarié. Il est indispensable qu’ils soient formés aux techniques d’entretien, au repérage de troubles psychosociaux et qu’ils aient des outils de compréhension des mécanismes psychiques, individuels et institutionnels. 

  • Un audit est une “photographie”, à un moment donné, d’une situation, afin d’identifier des solutions et donner des préconisations aux dysfonctionnements rencontrés. Nous préférons le terme “audit” à celui de “diagnostic” car la notion d’audit contient celle d’écoute (audio, en latin), compétence primordiale qui caractérise la démarche et l’auditeur, et permet déjà de faire de cette écoute bienveillante, qualitative, indépendante, une première étape de prévention.

    Ariane Bilheran

    Le Cabinet Hacor intervient au sein des entreprises, à la demande des directions et/ou des CHSCT afin :

    • D’identifier les éventuels risques/troubles psychosociaux présents au sein des organisations
    • D’analyser leurs fondements multifactoriels (relationnels, psychosociaux, organisationnels…)
    • D’évaluer les pratiques managériales et leurs liens éventuels avec les difficultés rencontrées
    • De repérer d’éventuels dysfonctionnements organisationnels
    • D’identifier les facteurs de risques psychosociaux liés au métier dans l’organisation du travail 

    Il s’agit ici de comprendre la problématique du risque psychosocial dans son ensemble.

Méthodologie et déontologie

La construction d’un diagnostic repose sur sa méthodologie qui est essentielle pour fournir une analyse rigoureuse. Nous y attachons un soin particulier et veillons à ce qu’elle se réalise dans le respect des principes déontologiques généraux

Ce respect éthique passe par une stricte confidentialité des entretiens (y compris dans les modes de rédaction des différents supports écrits) sans pour autant nier l’engagement de responsabilité qui est le notre. 

Le Cabinet Hacor fonde sa méthodologie sur plusieurs approches qui, croisées, permettent d’aboutir à une analyse fine du climat psychosocial :

  • Analyse documentaire
  • Entretiens individuels
  • Comptabilité d’opinions 

Chaque demande étant spécifique, il est indispensable de pouvoir échanger sur les objectifs attendus, le contexte et les antécédents avant de construire un projet d’audit. De cet échange préalable découlera la proposition d’un cadre de travail avec une équipe et une méthodologie adaptée. 

startup photos 2

Le harcèlement en entreprise

Le repérage du harcèlement en entreprise requiert une expertise spécifique : il s’agit de procéder à un audit particulier, une enquête, mené dans un contexte de plaintes de harcèlement au sein de l’entreprise, que les plaintes soient fondées ou non. 

Attention ! Il ne s’agit pas de se substituer à la loi. Nous ne sommes ni officier de police ni magistrat et seule la justice (civile ou pénale), peut qualifier le harcèlement. Il s’agit plutôt de mettre en lumière les process qui sous-tendent les relations sociales au sein de l’entreprise ainsi que l’organisation elle-même de travail et donner, aux acteurs ressources (Directions, CHSCT …), les outils pour comprendre et les moyens d’agir en connaissance de cause.

Article L. 4121-1 – Code du Travail (Modifié par la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010)

Obligations de l’employeur

L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

  • 1°) Des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail ;
  • 2°) Des actions d’information et de formation ;
  • 3°) La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes.